Un dérecteur d’incendie, comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, un détecteur d’incendie est l’instrument qui permet de capter les émanations de fumées ou d’une forte chaleur dans une maison ou un local d’entreprise. Il fonctionne sous le même principe que les autres détecteurs utilisés dans le but d’accroitre le niveau de sécurité des utilisateurs. Donc, dès lors qu’il détecte un incident suspect, il émet directement un signal qui permet d’avertir les propriétaires d’un éventuel danger. Voyons le principe de fonctionnement d’un détecteur d’incendie.

Fonctionnement d’un détecteur d’incendie

Le détecteur d’incendie est un dispositif installé en hauteur pour détecter la présence d’une fumée qui peut être le départ d’un incendie. Il est alimenté par des piles ou une batterie parce qu’il se doit toujours d’être en marche même si une coupure d’électricité survient.

Il est également possible que le détecteur prenne en compte la propagation d’une forte chaleur au lieu de considérer l’émanation de fumées. En réalité, tout dépend du type de détecteur qui compose le système, mais dans la majorité des cas, il s’agit d’un détecteur de fumées parce que c’est ce qui permet de mettre rapidement à l’abri les personnes en danger. En effet, s’il s’agit d’un détecteur de chaleur, il se pourrait qu’il ne soit trop tard avant que les victimes puissent s’activer.

Comment utiliser un détecteur d’incendie ?

Puisque le détecteur d’incendie est composé de plusieurs éléments à la fois, il faut mieux procéder à une utilisation stratégique. Ainsi, vous éviterez les signalements accidentels qui peuvent se produire fréquemment si votre appareil n’est pas installé ou utilisé correctement.

Comme l’alarme incendie peut être constituée d’un détecteur de fumée, d’un capteur de température ou de cellules chargées de mesurer la quantité de monoxyde de carbone dans l’air, c’est en fonction de cette composition que vous devez l’utiliser. En l’occurrence, il faut généralement éviter de l’installer dans une pièce, notamment dans la cuisine, où la propagation de la fumée peut être fréquente. En effet, cela pourrait provoquer un déclenchement accidentel fréquent qui pourrait vous perturber. Cependant, il ne faut pas non plus trop l’éloigner parce que dans ce cas, l’émission du signal peut être trop tard. Donc, il vaut mieux consulter l’avis d’un professionnel pour identifier l’endroit idéal pour son emplacement. Et c’est aussi indispensable pour définir la programmation que vous devez effectuer.

Comment déterminer que l’appareil est en marche ?

Il est important de souligner que, comme pour le cas de votre système d’alarme domestique, vous pourrez oublier d’activer votre détecteur d’incendie. Et cela peut être néfaste pour votre sécurité parce qu’il ne se déclenchera pas au moment où l’incendie se manifeste. De ce fait, vous devez toujours vérifier à l’aide d’un signal lumineux qu’il est en marche au moment voulu. Dès lors qu’il est correctement installé, et qu’il est bien fonctionnel, ce signal lumineux clignote afin de vous assurer que vous pouvez être tranquille. Étant donné que la couleur et l’emplacement de cette lumière peuvent se décliner en fonction du modèle, vous devez bien vous informer auprès de votre revendeur avant de l’installer.